* * *

Search

Nous agissons comme contrôle qualité externe et incorruptible.
Chacun peut nous faire des remontrances. Le devoir de résipiscence s'applique à tous.
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?
octobre 21, 2017, 01:20:11 am

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

4 Invités, 0 Membres

Auteur Sujet: Désinformation, guerre privée, cabale, délit d'opinion : l'OZ.  (Lu 6069 fois)

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 763
"Bickering and backstabbing" sont les mamelles de la concurrence pour l'oreille du prince et les crédits du prince dans le clergé de l'enseignement des sciences...
En conséquence de cette accoutumance aux pires moeurs pour conserver les crédits du Prince, et pour maintenir au communautarisme de l'OZ (Observatoire Zététique) le monopole "Nous sommes les seuls intellectuels autorisés !", le ouebmestre Nicolas Vivant, membre de droit ici-même depuis la naissance de ce Musée des impostures prétendues scientifiques, m'a interdit de toute écriture sur le forum de l'OZ :
Citation
Re: [zeteticiens] Le forum de l'OZ est ouvert !

Le problème que pose la violence bureaucratique, et qui était destinée à rester secrète, par Nicolas Vivant, est le problème général des tirs amis.
Jusqu'où peut-on aller dans les tirs amis, pour se conserver un monopole ? Le monopole du "Les seuls intellectuels autorisés, c'est nous !".
Quand j'ai numérisé quelques passages de Sandor Kopácsi  "Au nom de la classe ouvrière", j'ai omis dans les débuts, l'énorme massacre, plus ou moins lent dans des camps de concentration, de tout ce qui était socialiste ou social-démocrate en Hongrie, après la prise de pouvoir par l'Armée Rouge. Cette répression envers les amis a de loin dépassé en férocité celle dirigée contre les tenants du régime de Horty, les adversaires officiels.
Oubli réparé depuis :

http://deonto-ethics.org/resources/directeur_internements_R.png
http://deonto-ethics.org/resources/directeur_internements53R.png
http://deonto-ethics.org/resources/directeur_internements54R.png
http://deonto-ethics.org/resources/directeur_internements55R.png
http://deonto-ethics.org/resources/directeur_internements56R.png
http://deonto-ethics.org/resources/directeur_internements57R.png
http://deonto-ethics.org/resources/directeur_internements58R.png

C'est cela les tirs "amis", dirigés contre les alliés naturels, contre ceux qui vous sont proches, pour se garantir un monopole du pouvoir et un monopole idéologique.

Les idées de l'UIP ne m'intéressent guère. Dénoncer leurs impostures, fait néanmoins partie de mes devoirs de citoyen, de sénior, et de (relativement) savant.
Les idées de l'UIP ne sont pas à elles seules une nuisance. En revanche le complot contre l'instruction, contre la laïcité et contre les sciences, dont elles font partie, est une nuisance énorme, fort dangereuse pour nos enfants et nos petits-enfants. Oldcola a bien raison d'y consacrer de l'énergie.

Simplement je n'accepte pas que l'usage de la rigueur soit à sens unique, uniquement contre les adversaires officiels, et rien à l'intérieur de la collectivité scientifique. Or nous aussi nous avons nos scandales majeurs, aussi bien en sciences dures qu'en sciences humaines. Si nous voulons être efficaces, il est vain de se conduire en militants, aveugles à nos propres travers. Si nous voulons être efficaces, il nous faut être exemplaires, faire preuve d'amendements diligents, envers nos propres errements intra-communautaires. La querelle entre Nicolas Vivant et moi-même est là : toute cette lutte contre les sorciers et autres tenants du paranormal, vise à nous donner implicitement et collectivement un brevet de normalité, sans faire les efforts nécessaires pour mériter ce brevet. La militance tient lieu de résipiscence. Le complexe de supériorité collective et communautaire y trouve son compte, mais pas du tout notre contrat social envers les contribuables qui paient nos salaires et nos labos.
Voilà à quoi je m'oppose.

Lavau

Jean Guerdoux a écrit :
>  
>
> Bonjour à tous,
>
>  
>
> Je me garderai bien de prendre part dans la dispute entre Jacques et Nicolas. Elle m’inspire cependant une question effroyablement banale : les idées de l’UIP sont-elles considérées comme pouvant/devant être discutés sur cette liste ou sur le forum ?
>
>  
>
> Je comprends très bien que l’OZ souhaite focaliser les débats sur  des sujets non traités ailleurs et je ne serais pas choqué que l’on élimine les Stauneries du forum. Ne serait-il pas intéressant d’en débattre dans le calme et la sérénité ?? (prière de remarquer ici ma Z attitude relativement peu fréquente - ;) .
>
>  
>
> Jean G
>
>  
>
>  
>
>  
>
> De : zeteticiens@yahoogroupes.fr [mailto:zeteticiens@yahoogroupes.fr] De la part de Jacques Lavau
> Envoyé : dimanche 20 septembre 2009 09:55
> À : zeteticiens@yahoogroupes.fr
> Objet : Re: [zeteticiens] Le forum de l'OZ est ouvert !
>
>  
>
>
>
>   Nicolas Vivant a écrit, 08/09/2009 08:51
> >  Bonjour à tous,
> >
> >  Suite à notre réunion mensuelle d'hier soir, nous avons pris la
> > décision d'ouvrir le forum de l'observatoire zététique au public.
> >
> > Dans 3 mois, nous ferons un point sur l'évolution du forum et de
> > la liste de discussion par email que vous consultez actuellement.
> >  Nous prendrons alors la décision de fermer la liste, de fermer le
> > forum, ou de ne fermer aucun des deux si les deux outils ont un
> > niveau d'activité acceptable. L'adresse du forum :
> >
> > http://forum.zetetique.fr
> >
> > Qu'on se le dise !
> >
> > Nicolas Vivant
> > Observatoire Zététique
>
> De toutes façons, j'en suis banni par Nicolas Vivant depuis le 26 juillet 2009.
> Nicolas Vivant a écrit, 26/07/2009 23:29 :
>
> > Deux choses :
> >
> > 1. Cet échange du forum n'a effectivement rien à faire sur cette liste,
> >   en conséquence de quoi je vais te désinscrire du forum immédiatement.
> >
> > 2. Cette crispation n'existe que dans ta tête, Jacques. Les "Zautres",
> >   comme tu dis, "Nous" bossons avec eux depuis toujours. Il n'y a pas
> >   de Zautres.
> >
> > Si tu veux vraiment polémiquer et mettre des liens incessants vers ton
> > propre forum pour des discussions sans fin sur des sujets qui ne sem-
> > blent finalement intéresser pas grand monde, je te propose de rejoindre
> > un autre forum zététique friand de débats houleux.
> >
> > Nicolas.
>
> ----- Original Message ----- From: lavaujac@club-internet.fr
> To: zeteticiens@yahoogroupes.fr
> Sent: Wednesday, July 22, 2009 7:13 PM
> Subject: [zeteticiens] Re : Réflexivité et résolution de problématique narcissique
>
> Je suis de plus en plus excédé par cette problématique communautaire, en "Nous contre Eux", ce narcissisme en nom collectif, et cette attitude idéologique crispée sur les frontières du "Nous".
>
> J'ai déjà vécu beaucoup trop d'exemples de ces groupuscules figés en attaque-fuite. Tous extrêmement nuisibles.
>
> Ce n'est certainement dans cette crispation communautaire qu'on va élever l'âme publique.
>
> Lavau
http://fr.groups.yahoo.com/group/zeteticiens/message/20043
http://fr.groups.yahoo.com/group/zeteticiens/message/20041
http://fr.groups.yahoo.com/group/zeteticiens/message/20040
http://fr.groups.yahoo.com/group/zeteticiens/message/20003
http://fr.groups.yahoo.com/group/zeteticiens/message/19906
http://fr.groups.yahoo.com/group/zeteticiens/message/19642
http://fr.groups.yahoo.com/group/zeteticiens/message/19652
http://fr.groups.yahoo.com/group/zeteticiens/message/19628
http://fr.groups.yahoo.com/group/zeteticiens/message/19626
http://fr.groups.yahoo.com/group/zeteticiens/message/19553

Voilà comment un bon article, un article à louer, se trouve sur un site dont la politique monopoliste mérite moins de compliments. Euphémisme.
Le dogme est notre équipement standard, et poignarder dans le dos une
coutume...

Citation de: Adi Pakfar


Messieurs Jacques Lavau et Jean Guerdoux,
Vous etes tous deux prévenus par la présente.

Yves Lignon, en tant que contributeur à cette liste a raison, votre façon de vous exprimer sur cette liste est dans ces derniers échanges, tout simplement inadmissible.

Les écrits à d'autres lieux et listes, les vieilles rancunes inassouvies ne peuvent l'être ici.
De même que pour le forum, vos contributions peuvent très bien être modérés ici aussi.

Le prochain écart sera sanctionné et les messages que vous adressez à la liste "zététicien" seront modérés a priori. Nous vous invitons à rester courtois et surtout à argumenter vos positions. Deux règles simple sans lesquelles le débat constructif n'est plus possible.

Développez vos idées et adaptez le titre de fil de discussion en accord avec le contenu de votre mail.

Adi Pakfar
Modérateur

Le 23/01/2010 16:49, Jean Guerdoux a écrit :
>  
>
> Monsieur Lignon est-il un avatar de monsieur Staune ? Ouaf ouaf !
>
> Jean Guerdoux.
>
> -----Message d'origine-----
> De : zeteticiens@yahoogroupes.fr [mailto:zeteticiens@yahoogroupes.fr] De la
> part de Yves Lignon
> Envoyé : samedi 23 janvier 2010 16:45
> À : zeteticiens@yahoogroupes.fr
> Objet : Re: [SPAM]Re: [zeteticiens] En moyenne deux escroqueries majeures
> par phrase...
>
> Le 23 janv. 10 à 14:45, Jacques Lavau a écrit :
> >
> > je ne suis pas allé chercher d'autres crottins de l'animal pour
> > alimenter le staunisier.
>
> Cette manière de s'exprimer est inadmissible et intolérable quoique
> l'on pense des idées de la personne à qui l'on s'en prend et des
> moyens qu'on l'accuse d'utiliser.
>
> Mais après tout M. Lavau n'a peut-être jamais lu Maurras et Daudet fils.
>
> YL.
>

Quoique suffisamment subreptice et brouillée pour permettre les échappatoires, l'affirmation ci-dessus par Adi Pakfar que mes messages sur le forum de l'OZ auraient donné lieu à "modération", est mensongère.
Il n'y a eu aucun lieu à "modération", ni aucune "modération" dont j'aie connaissance. Mais quand on a les pouvoirs de juge-et-partie d'un ouebmestre, il demeure toujours possible de faire une falsification longtemps après.

Il y a mensonge aussi quand Adi Pakfar projette sur l'extérieur l'accusation de "haines recuites", ou "rancunes inassouvies", afin d'en exempter son groupuscule communautariste.

Je plaide coupable : il y a délit d'opinion de ma part.
C'est pour délit d'opinion que Nicolas Vivant m'a banni du forum de l'OZ le 26 juillet 2009.
Elles sont là, les haines recuites, dans le groupuscule et non à l'extérieur.

Et en quoi consiste mon délit d'opinion ?

Le culte du communautarisme "Nous qui sommes payés par l'argent du contribuable, donc vrais scientifiques au dessus de tout examen critique, contre Eux qui sont extérieurs donc voués aux pseudo-sciences" a été exposé clairement par Guillaume Calu, Nicolas Vivant, et Yves Quéméner au fil http://www.zetetique.fr/index.php/forum/22-medecines-paralleles/203-spectrosciences-craque, le 20 juillet 2009.
Je plaide coupable : j'ai exhibé des preuves de fraudes collectives et de délires collectifs, en milieu universitaire, au dessus de tout soupçon.

Depuis fort longtemps, depuis un mémoire de DEUG soutenu en juin 2000, "La persistance de schèmes infantiles dans l’enseignement des mathématiques et de la physique. Et pour devenir une science ?", et disponible en ligne à http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/je_fais1.htm et la suite à http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/je_fais2.htm, j'ai soutenu qu'une collectivité doit, pour rester scientifique, se soumettre aux contrôles de qualité EXTERIEURS, doit s'engager à respecter ces contrôles de qualité externes. Le communautarisme est justement une astuce pour se dispenser de tout contrôle externe, pour disqualifier d'avance toute critique externe. Ainsi procéda Sigmund Freud pour soustraire son église à lui qu'il avait, à toute critique externe. Et il a su multiplier les exclusions, pour garantir la pureté doctrinale de son église.

Depuis ce temps-là, la haine du ouebmestre, voire d'une éventuelle cabale centrée sur lui, est tenace et recuite : je suis un témoin gênant, externe, et incorruptible.

Seulement voilà, ce communautarisme frileux, intolérant, plein de morgue et de suffisance, n'échappe pas aux observateurs extérieurs. Il fournit le combustible aux propagandes populistes des charlatans, qui excitent facilement la jalousie des ignares contre ces impénétrables et outrecuidants "savants".
Style Coluche : "Si vous confiez le Sahara à des technocrates, dans quatre ans il faudra aller acheter du sable ailleurs !".
Ou style pseudo-médecine à http://forum.aufeminin.com/forum/f461/__f186_f461-Punie-par-l-ordre-des-medecins-pour-s-etre-guerie-autrement.html
Les frères Sternheimer aussi, invoquent le fantasme d'un "establishment financier" dont ils seraient les héroïques victimes et les héroïques défieurs.

Voilà, je soutiens que ce communautarisme est en sciences une faute professionnelle. Délit d'opinion, hein !
Reprenons le conflit de la papauté contre les scientifiques débutants, au 16e siècle.
En droit théocratique, le droit appartient en dernier ressort aux dieux, donc à leurs interprètes autorisés.
Aussi le pape se considérait comme le supérieur hiérarchique naturel de tout savant, de tout enseignant.
En droit coutumier, le droit appartient en dernier ressort aux morts, donc en pratique à leurs interprètes autorisés.
Tandis qu'en pays de droit démocratique, le droit n'est en dernier ressort à personne.
Quand les sciences sont scientifiques, elles ne sont en dernier ressort à personne. Quiconque a en principe le droit de prouver fausse telle croyance pourtant héréditaire et hégémonique au même instant. Mais une telle menace de déstabilisation potentielle à tout instant, ne fait pas l'affaire de votre narcissisme ! Et si votre position sociale aussi était menacée ? Voilà comment toute communauté - scientifique aussi - est tentée de verrouiller à son avantage le pouvoir d'informer, en disqualifiant d'avance toute personne extérieure à sa communauté...

J'ai également soutenu, et circonstance aggravante, je ne suis pas le seul, que la gestion d'une communauté scientifique spécialisée en une science dure, ne relève pas des sciences dures, mais des sciences humaines, par exemple des sciences et arts du management, qui malgré leurs imperfections, demeurent incontournables. Au CNAM, l'évaluation technologique n'est pas enseignée en sciences dures, mais en gestion.

J'aggrave encore mon cas. J'ai déjà exposé que le grand public est dans l'incapacité de nous évaluer sur le plan technique ou scientifique : il leur manque irrémédiablement les bases. Mais ils peuvent nous évaluer sur le plan moral, et ils en ont même le devoir, par respect envers eux-mêmes. Or notre communautarisme morguant nous dénonce comme gravement immatures. Et ils s'en aperçoivent... J'ai aussi, depuis février 2000, diffusé un outil d'analyse de la maturité d'un intervenant, qui peut être mis entre toutes les mains, qui est impitoyable entre les mains de celui qui avait déjà à se plaindre de vous et de vos pratiques, l'analyse en réflexivité : http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/Reflexivite.html.

Allez Adi ! Ne te contente plus de menacer ! Va jusqu'au bout de ta violence bureaucratique contre le témoin gênant et l'intellectuel de trop : bannis-moi donc définitivement de la liste "zététiciens" comme je suis déjà banni du forum de l'OZ ! La pureté de la race exige des sacrifices d'impurs...
« Modifié: février 09, 2010, 07:53:37 am par Jacques »
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 763
Re : Désinformation, guerre privée, cabale, délit d'opinion : l'OZ.
« Réponse #1 le: août 18, 2013, 05:54:54 am »
Flots d'insultes immédiatement récompensés par Nicolas Vivant :
http://www.zetetique.fr/index.php/forum/15-science/15526-la-trop-longue-agonie-de-la-qcrosse-de-hockeyq-de-mann?limit=10&start=80#15876
Citation de: Bobby
Abruti ! ...
Etc.
Trop long à citer.
Et quelques autres délires de meute, comme toute autre meute en pleine régression attaque-fuite, franchement paranoïaque.
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 763
A l'OZ, l'immodérateur Bobby se surpasse :
« Réponse #2 le: octobre 19, 2013, 08:28:13 am »
A l'OZ, l'immodérateur Bobby (nommé à ce poste par Nicolas Vivant, en récompense de la vigueur de ses raisonnements par insultes) se surpasse :
  01/10/13 à 10:37, http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites
Citation de: Bobby
Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Alors que la réalité du changement climatique est étayée par la sortie du nouveau rapport du Giec, les climatosceptiques se mettent en ordre de marche. Pour décrédibiliser le travail des climatologues, ces marchands de doute professionnels usent d’armes rhétoriques redoutables, allant jusqu’à la falsification des faits. Qui sont-ils ? Quels sont leurs arguments ? Basta ! s’est penché sur les discours de ces artisans de la controverse médiatique. Voici leurs sept contrevérités préférées.

www.bastamag.net/article3339.html

Intéressant :o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
npatrois écrit:
Citation
Juste une question de vocabulaire : je ne sais pas ce qu’est une contre-vérité.
Un mensonge, enfin je pense :o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Je suis un ex-militant écologiste est j'assume mes exagérations :o)

Je ne comprend pas qu'on puisse jouer avec la soupe alors que nous sommes responsables d'une situation catastrophique. Pas catastrophique pour l'Européen de base, lui il ne risque pas grand chose sur son canapé et avec sa clim', mais pour les habitants des îles qui vont disparaître sous les eaux, la faune et la flore qui ne s'adapteront pas à ces changements radicaux, aux habitants des zones de catastrophes naturelles (inondations, sécheresses), pour ceux qui vivent des sources d'eau naturelles (Asie du sud)...

C'est difficile d'entendre les petits planqués des pays riches se gargariser dans leurs supputations alors que pour d'autres c'est une fin de leur monde qui est proche.

Va trouver un climato-sceptique sur l'île de Lohachara, de Bedford, de Kabasgadi et de Suparibhanga au Bengale Occidental. Oups pardon, ces îles ont déjà disparu...

Le réchauffement d'origine anthropique est un FAIT, les catastrophes annoncées ne sont pas alarmistes mais RÉALISTES ! Peut importe les chiffres, les arguments, les blabla des climato-sceptiques. Même si nous étions responsable de 1% des problèmes, ça n'enlèverait en rien nos responsabilités à ces catastrophes.

Allez vous gargariser avec ça :
fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9fugi%C3%A9_%C3%A9cologique

On est vraiment dans un monde de fous.


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Mulder écrit:
Citation
C'est un sujet exemplaire ou les 'pro' (CàD: Les NON-climato-sceptiques) qui sont nombreux dans rangs des "Ecolo-New Age-Homepathie-Bio-etc", oui ont, dans mes yeux, un gros faible pour la pseudo-science, voir carrément un sens de rejet de la science dite 'classique' (Cf. Altersciences).

Or une bonne partie de leurs arguments sont basées sur cette même science / sur des arguments apportées par cette science.
(Logique de chaudron?)

Quel est le rapport avec la choucroute ? Le GIEC, TERRA, l'OCDE... tous ces organismes seraient des repères de biknits ? Tssss...

Enfin bref, c'est toujours la même historie, les gens inventeraient n'importe quoi pour se déresponsabiliser et passer des nuits tranquilles. Le temps est à l'individualisme et au nombrilisme qui sont le cancer du monde, c'est bien pour cette raison que je ne milite plus pour cette cause perdue.


Pour ceux qui pensent que le "scepticisme" climatique est du scepticisme sain...
http://www.skepticalscience.com/docs/Guide_Skepticism_French.pdf

Bonne lecture.


http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=10
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Je vais faire simple...

Je connais assez bien la technique des climato-sceptiques qui est semblable aux conspirationnistes et aux religieux, aucune source scientifique en dehors d'une critique systématique et biaisée dans le seul but de crédibiliser.

Pour être clair : votre avis je m'en contre-fout :o)

D'un coté nous avons des données scientifiques analysées par des chercheurs et synthétisées dans des rapports, de l'autre nous avons des blablabla j'imagine que... blabla... je pense que... blabla ...il me semble que...

Si vous n'avez rien d'autre à critiquer que la forme "alarmiste" de mes propos (que j'assume totalement encore une fois), ne perdez pas votre temps. Le reste est entre vous et votre conscience.

Apportez nous une analyse scientifique contradictoire et seulement ensuite on pourra discuter.


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
yquemener écrit:
Citation
Bobby écrit:
Citation
Je ne comprend pas qu'on puisse jouer avec la soupe alors que nous sommes responsables d'une situation catastrophique.
Justement, non. Nous sommes en partie responsable d'une évolution de la situation qui est tout à fait gérable. Il faut faire quelque chose, mais paniquer en criant à la catastrophe n'amène à rien qu'à se décrédibiliser.

C'est juste une question de point de vue entre celui qui apprend qu'il y a un feu de forêt à la TV et celui qui habite à la lisière de cette forêt.


http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=20
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
yquemener écrit:
Citation
Bobby écrit:
Citation
Apportez nous une analyse scientifique contradictoire et seulement ensuite on pourra discuter.

Contradictoire à quoi ? C'est sur le rapport du GIEC que je m'appuie:

http://www.climatechange2013.org/images/uploads/WGIAR5_WGI-12Doc2b_FinalDraft_Chapter13.pdf

Tout ce que j'ai dis sur le réalisme des catastrophes à venir je l'ai entendu de la bouche de Jean Jouzel, dans l'émission "C'est dans l'air" de cette semaine :
http://www.france5.fr/c-dans-l-air/environnement/le-climat-le-monde-s-en-fout-39927

Moi aussi j'ai mes sources...

Hervé le Treut est plus soft :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/09/27/climat-le-rapport-du-giec-n-est-pas-catastrophiste_3486206_3244.html

Mais je suis d'avis qu'il faut botter des fesses pour que ça entre.

Et moi je dis Biknit ! Na ! :p


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
yquemener écrit:
Citation
Pas pu lire la vidéo sous linux, j'ai juste pu lire le résumé textuel. Il reprend les conclusions du GIEC (en ignorant le scénario le plus alarmiste, ce qui fait qu'ils parlent de 80 cm de montée max contre presque un mètre dans le rapport). Visiblement on a la même source, on est d'accord: le GIEC prévoit au pire moins de 1 m de montée pour 2100, ce qui est très insuffisant pour le catastrophisme de l'article initial et pour parler de la possibilité de finir avec une "planète morte". C'est aussi absurde que de parler de dérive fasciste quand on construit des transports en commun et utiliser ce genre d'argument est la meilleure garantie que ce débat reste confiné à deux extrêmes qui se tapent dessus avec de mauvais arguments.

Et après 2100 tout le monde s'en fout ?
Le rapport du GIEC donne des projections de plus en plus pessimistes, alors qu'est ce qu'ils diront en 2020 ? 2050 ? Et après 2100 ? Si nous ne faisons rien.

Ce mètre supplémentaire a énormément de conséquence : inondation, érosion, salinisation des terres arables, pollution des nappes phréatiques...
Sans parler des causes : fontes de la banquise, réchauffement des océans, modifications des courants océanique (et du système de régulation climatique), libération de méthane (fonte du permafrost !)...

La montée des eaux n'est pas le seul problème... Je remet le lien car vous l'avez occulté :
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9fugi%C3%A9_%C3%A9cologique

Évidement, le catastrophisme dépend du point de vue entre celui qui subit déjà ces modifications et ceux qui les observent à la TV... Comme toujours.

Citation
Ousseni : Le phénomène du changement climatique touche-t-il toutes régions du globe de la même manière ?

Hervé le Treut : Le réchauffement touche toutes les régions du globe, mais ses conséquences sont très différenciées selon les régimes climatiques. Elles peuvent être beaucoup plus graves dans la zone intertropicale, en particulier dans les zones où il n'y a qu'une saison des pluies - si la pluie disparaît, les choses deviennent vite dramatiques. Elles sont aussi très fortes dans les régions de montagne, dans les régions polaires et les régions littorales.

Ces différences de sensibilité au climat peuvent affecter les processus de décision politique. Mais toutes les régions du monde sont quand même sensibles au changement climatique, car c'est une perturbation globale de notre économie.

Je ne suis pas certain que dans ces régions là ils soient aussi optimistes que nous :o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Fenrir écrit:
Citation
Pour ma part, je suis plutôt climato-sceptique, et ce parce que la Terre à connue des périodes aussi chaude qu'aujourd'hui avec un taux de méthane et de CO2 plus ou moins équivalent alors que l'homme n'avait pas d'activité industriel...optimum climatique médiéval ou plus loin encore le Crétacé, mais il y en a eu d'autre...comment les expliquer ? L'activité humaine est-elle vraiment en cause ? La hausse du CO2 à permis d'ailleurs l'augmentation de la végétation sur le globe....

Ce qui est faux puisque nous avons atteint un taux jamais relevé (400 ppm), c'est à dire depuis 2.5 millions d'années... Nous sommes donc dans l'inconnu totale.

Il y a eu des optimums et des minimums sauf que cette fois-ci la variation n'est pas seulement du à un phénomène naturel et que le retour à l'équilibre est plus que contestable puisque le facteur humain n'a jamais été pris en compte. Nous sommes donc dans l'inconnu totale encore une fois.


http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=30
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Palma34 écrit:
Citation
Bobby a dit :
Citation
"Nous sommes donc dans l'inconnu totale encore une fois."


En effet, ce qui mérite une grande humilité et assurément un peu moins de certitude.

Intuitivement, je serais plutôt climato-sceptique, pourtant lorsque je lis Yquemener et/ou Pandora je choisis, sans hésiter, leurs positions, pour autant, mon camp, s'il faut absolument en choisir un, sera toujours contre celui de Bobby, Thomas2 car il contient également l'ensemble des mouvances écologistes dures, anti-scientifiques, pro-Gaia, parmi lesquelles on trouve d'authentiques ennemis de l'humanité.

Sincèrement, je trouve l'avocat du diable maison d'une redoutable (diabolique ?) efficacité. Cela fait vraiment plaisir de lire des discours objectifs.

Je ne cherche pas à convaincre, je m'en fout, personnellement je ne serais pas responsable de ce qui se passera et mes enfants ne pourrons pas m'en vouloir.

J'ai perdu toute patience face à ceux qui ne voient pas plus loin que leur canapé, et pas le moindre respect non plus, c'est pour cette raison que je ne parlemente plus sur ce sujet. Je suis humain et j'ai mes propres sensibilités :o)

Parler d'"incertitude", de "scepticisme", de "camp" quand la vie de millions d'être humains et autres animaux est en jeu, c'est faire preuve d'un nombrilisme absolue. Comme dirait Dieudonné : "plus haut c'est le soleil".

Je pense avoir tout dit :o)

https://www.youtube.com/watch?v=5JvVf1piHXg


http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=40
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
yquemener écrit:
Citation
Bobby écrit:
Citation
Parler d'"incertitude", de "scepticisme", de "camp" quand la vie de millions d'être humains et autres animaux est en jeu, c'est faire preuve d'un nombrilisme absolue.
Et refuser de raisonner et se baser uniquement sur ses sentiments et son ressenti quand la vie de millions d'êtres humains [citation needed] est en jeu, ça s'appelle comment ?

Relie les messages plus haut, je suis le seul à ne pas dire : je pense que, j'image, je crois... Je parle de faits, et certains parlent de ce qu'ils pensent, la différence est là :o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
yquemener écrit:
Citation
Tu es le seul à appeler "faits" tes opinions, en effet :-)

Je ne travaille pas au GIEC ce n'est donc pas mon opinion.
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9chauffement_climatique#Cons.C3.A9quences_brusques_ou_irr.C3.A9versibles.2C_et_prospectives

C'est la troisième source que j'apporte sur ce que je dis, contre rien...

Les effets de ce réchauffement sont connus a minima sans en connaitre les pires effets. Ces minima ne seront pas ressenti de la même façon dans ton salon qu'au burkina faso ou tout autre pays dépendant des ressources naturelles (20 millions de réfugiés climatique évalués à ce jour, 50 millions à venir... et 150 millions d'ici la fin de ce siècle. Source : ONU). Et ces données ne prennent pas en compte le dernier rapport du GIEC, plus pessimiste. Si pour toi ce n'est pas catastrophique, pour d'autres c'est déjà une réalité catastrophique... Mais ça ne t’empêchera pas de manger.

Il existe des relevés en temps réel qui permettent d'observer les effets du réchauffement qui valident toutes les projections jusqu'à aujourd'hui. Ce sont des faits, quoi que tu puisses penser :o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Palma34 écrit:
Citation
En réalité, je ne suis pas vraiment climato-sceptique, juste sceptique, et ce sont les extrémistes "réchauffistes" qui me rejettent dans ce camp parce que je n'adhère pas totalement à l'hystérie catastrophiste, quant aux millions de gens menacés, à mes yeux, ils le sont depuis longtemps et plus surement par d'autres causes plus évidentes que le réchauffement climatique.
A suivre .../...

Il n'y a pas de "réchauffistes", il y a des données scientifiques et ceux qui les nient.

Je ne suis pas un "réchauffiste", j'ai juste de l'empathie envers ceux qui souffrent de nos abus. Il existe des écosystèmes fragiles que la moindre variation peut déséquilibrer en menaçant l'existence de milliers d'espèces. Peu importe les raisons, si le réchauffement climatique n'en est pas la cause directe, nous sommes maintenant certain que ça en est le facteur aggravant.

Selon le GIEC, 20 à 30 % des espèces disparaîtront si la température augment de 1,5 à 2,5 degrés. Si ce chiffre devait atteindre 3,5 (ce qui est envisageable selon le dernier rapport), le pourcentage grimperait à 40-70%. L'extinction des espèces est 1000 fois supérieur par rapport au rythme naturel (extinction de l'Holocène). Le moindre degré supplémentaire aura de graves conséquences.

Mais tout ça c'est faux évidement :o)

Citation
quant aux millions de gens menacés, à mes yeux, ils le sont depuis longtemps et plus surement par d'autres causes plus évidentes que le réchauffement climatique.

Mouais, tant qu'ils crèvent pas sur nos pompes tout va bien :o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Merci Ovale ! :o)

Ça me fait surtout penser à l'histoire de la grippe A...
L'OMS, avec les données qu'ils avaient à ce moment là, prévoit une pandémie. Que fait la France ? Elle achète un stock pour protéger tout ses concitoyens. La pandémie n'a pas eu lieu...

Certains crient au scandale pour avoir dépensé autant de pognon pour rien, moi je dis OUF ! de l'avoir dépensé pour rien :o)
Certains disent que dans le doute il aurait fallu s'abstenir, moi je dis que dans le doute il valait mieux prévoir ! Ce n'est que du pognon !

Je pense pareil pour le RC, peu importe ce qu'il se passera nous sommes averti du pire, alors, dans le doute, prévoyons le pire.

C'est étrange comme nos pays se comportent différemment avec le risque des géocroiseurs, n'est ce pas ?


http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=50
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Je ne sais pas quoi te répondre...

yquemener écrit:
Citation
Bobby, tes sources sont TV5, Le Monde, la Wikipédia.

C'est terriblement réducteur...

La plupart de mes sources viennent surtout des ONG et de spécialistes qui passent sur les médias que tu as l'air de mépriser, c'est pourquoi je préfère ne pas perdre mon temps à les citer puisque tu ne vas même pas te donner la peine de les lire. La preuve, toutes les sources que tu me demandes ont été citées dans mes messages et tu viens de les balayer d'un revers de main.

En plus tu détournes ce que je dis...
Tu restes bloqués sur la montée des eaux alors qu'il n'y a pas que les inondations qui seront un problème, mais aussi (je répète encore pour la 10è fois) : l'érosion et la salinisation des terres arables, la pollution des nappes phréatiques, etc... Et juste pour l'eau. On peut aussi parler de sécheresse, d'acidité océanique, fontes des glaces, etc...

Pour finir, je n'ai jamais dit que le RC était directement responsables de tous les malheurs, mais pour les cas où il n'y contribue pas directement, c'est un facteur aggravant, voir très aggravant.

Pour les chiffres :
http://www.planetoscope.com/Catastrophes-naturelles/1128-nombre-de-refugies-climatiques-dans-le-monde.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9fugi%C3%A9_%C3%A9cologique
http://esa.un.org/wpp/
http://www.rac-f.org/Hausse-du-niveau-des-mers,2404
http://sophie.pecourt.free.fr/DOCS/Protection-Refugies-Deplaces-Climatiques-S-PECOURT.pdf
J'ai évité les ONG trop militantes...

Tous ces chiffres se basent sur le 4ème rapport, chiffres qui ont été revues à la hausse par la suite.

Et je stoppe là car ce n'est plus mon combat.


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Ovale écrit:
Citation
yquemener écrit:
Citation
Bon, passons sur l'ad hominem puéril d'Ovale.


Alors ça je n'accepte pas !
Premièrement, je prends soin de dire en début de post que je n'arbitre pas entre vous deux et que j'essaye de trouver vos convergences. Ensuite, et je me suis sans doute mal exprimé, mais je donne plutôt raison à Yquemener au détriment de Bobby. En effet, je dis ni plus ni moins que les problèmes climatiques pour les pays pauvres ne sont pas forcément la priorité et qu'ils ont des problèmes actuels qui font vraiment des millions de morts aujourd'hui. Et ceux là, les nations occidentales n'y font rien non plus (et pas plus Yquemener que Bobby ou moi-même puisque l'on est sur le même bateau).
De ce fait je trouve mon post précédent bien plus désagréable pour Bobby que pour Yquemener puisque l'un est dépeint comme un idéaliste quand l'autre est conforté dans sa démarche rationaliste (ce qui sur ce forum est censé être un compliment).

J'accepte la critique car j'assume ma position alarmiste, comme je l'ai déjà dit plusieurs fois. Je crois que ton commentaire, à l'instar de mes sources, a été balayé sans être lu :o)

Et non nous ne sommes pas sur le même bateau car moi j'agis. Si tout le monde vivait comme moi la pauvreté ne représenterait pas un "tiers-monde" et personne ne parlerait d'écologie.


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Je passe sur le radicalisme blablabla...

Palma34 écrit:
Citation
Car, enfin, ce qui est essentiel, c'est la recherche de solutions réalistes et efficaces aux multiples problèmes rencontrés et, comme le disait Pandora (je crois), il vaudrait mieux s'attaquer à prévenir les conséquences du réchauffement (et du reste de la misère du monde, ce qui inclut celle de nos rues) plutôt que de se polariser sur les émissions de CO2 dont on a du mal à imaginer qu'elles puissent diminuer sensiblement
ou même suffisamment pour inverser la tendance.

Encore une chose qui m'énerve :o)

Hier j'ai vu un reportage qui ventait la naissance d'une douzaine de pandas et tout le monde était émerveillé... Pas moi !
Ces pandas n'existent plus à l'état naturel, mais au lieu de sauvegarder son écosystème et la biodiversité qui s'y développe, on a sauvé 12 pandas en captivité... à quel prix ? Et les autres espèces (faunes et flores), elles puent ?

Ces pandas peopolisés sont de la poudre aux yeux...
http://www.lepoint.fr/science/ce-qu-on-ne-dit-pas-sur-le-panda-15-01-2012-1419343_25.php

S'il fallait se préoccuper uniquement des conséquences, par quoi commencerait-on ?
Oui, les états cherchent actuellement comment ils vont pouvoir gérer les dizaines de millions de personnes qui vont migrer chez eux. Peut être dans des zoo, comme les pandas :o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
yquemener écrit:
Citation
Bon, sur les 3 sources, j'en suis à 3 foireuses. Je pose pourtant une question simple: Combien de réfugiés climatique estimes tu qu'il y a eu ces X dernières années, combien penses tu qu'il y en aura et quelle est ta source pour ce chiffre ?

Tu te fous de moi... Tu sais autant que moi qu'il est impossible de donner un chiffre précis concernant les réfugiés "climatique" (comme tu le précises) et qu'il sera jamais possible de le faire. Dans ce cadre on ne peut que donner des chiffres globaux sur les déplacements de populations qui sont liés à plusieurs facteurs dont les catastrophes naturelles.

Tu cherches absolument à donner des valeurs précises à quelque chose de global. Le réchauffement climatique n'aura pas que des effets directs comme je l'ai maintes fois répétés, mais influencera sur énormément d’événements.

Tout le monde dit qu'il y aura une augmentation et toi tu cherches à la chiffrer, ce n'est pas si simple...

Regarde cet article :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/05/16/plus-de-32-millions-de-personnes-ont-ete-contraintes-a-l-exode-climatique-en-2012_3259712_3244.html
Bien malin celui qui dira si ces "réfugiés" doivent être imputés au réchauffement climatique, mais bien heureux celui qui affirmera le contraire.

Si on suit ta logique, le réchauffement existe mais n'aura aucune conséquence car rien ne prouvera son action sur les événements climatiques. Bravo, affaire classée :o)

Mes sources sont données, qu'elles te plaisent ou non.


« Modifié: octobre 20, 2013, 01:22:00 am par Jacques »
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 763
Re : A l'OZ, l'immodérateur Bobby se surpasse :
« Réponse #3 le: octobre 19, 2013, 09:36:40 am »
Suite, nous en sommes au 5 octobre 2013.
http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=60
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Palma34 écrit:
Citation
Tu dis bien : "nos abus", pourtant tu as dit plus haut : "personnellement je ne serais pas responsable de ce qui se passera et mes enfants ne pourrons pas m'en vouloir.".
Personnellement, je ne me sens pas plus responsable de quoi que ce soit en la matière, sauf que je vis en ville, dans un confort très minime mais néanmoins important en comparaison de celui de la majorité de l'humanité, plus ou moins comme toi, je suppose.
De plus tes procès d'intention tombent très mal sur un type faisant partie d'une minorité d'occidentaux parfaitement conscient que nous devons notre confort, aussi minime soit-il, à l'exploitation passée et présente du reste de l'humanité.

Procès d'intention contre qui ? J'ai nommé personne, il ne faut pas se sentir viser :o)

Je suis d'accord avec toi pour ta dernière remarque, sauf que je me sens responsable de rien. C'est l'argument favori de certaines communautés qui pensent que nous devons assumer les conneries de nos ancêtres... Ça ne marche pas avec moi :o)

La seule chose qui me chagrine c'est l'exploitation actuelle, aussi minime soit-elle, du reste de l'humanité pour notre petit confort. Mais contrairement à nos ancêtres j'ai la possibilité d'y être plus ou moins responsable, et j'ai fais mon choix.


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Palma34 écrit:
Citation
Bobby écrit:
Citation

S'il fallait se préoccuper uniquement des conséquences, par quoi commencerait-on ?
Oui, les états cherchent actuellement comment ils vont pouvoir gérer les dizaines de millions de personnes qui vont migrer chez eux. Peut être dans des zoo, comme les pandas :o)


Et toi tu commencerais par quoi ?
Atomiser la Chine, l'Inde ?
Une pierre, 2 coups : ça réduirait considérablement la population mondiale et surtout les émissions de CO2.
Je te laisse chercher le moyen de le faire sans nuire aux pandas et aux autres espèces non-humaines.

Moi je commencerais par les causes...

J'ai quelques idées plus ou moins utopiques :
- décentralisation de l'énergie (autosuffisance par panneau solaire et géothermie)
- diminution de la consommation de viande
- redistribution équitable des ressources (pays exploités)
- échange technologique avec les pays en voie de développement
- études poussées sur les biocarburants

etc...


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
yquemener écrit:
Citation
Bobby écrit:
Citation
J'ai quelques idées plus ou moins utopiques :
- décentralisation de l'énergie (autosuffisance par panneau solaire et géothermie)
- diminution de la consommation de viande
- redistribution équitable des ressources (pays exploités)
- échange technologique avec les pays en voie de développement
- études poussées sur les biocarburants
Au moins on sera d'accord sur les grandes lignes... C'est curieux, je vous peu d'items visant à réduire les émissions de CO2 dans ta liste ;-)

Sauf ton respect, tu ne connais pas très bien le sujet...

En France, le top 3 des émetteurs de CO2 :

1er : transport (biocarburant)
2ème : agriculture (diminution de la consommation de viande)
3ème : résidentiel, tertiaire... (décentralisation de l'énergie)

Je m'attaque juste au 3 secteurs les plus polluant... Mais ce n'est pas grave :o)

Ma source de merde : http://www2.ademe.fr/servlet/KBaseShow?sort=-1&cid=96&m=3&catid=12599

Bon, je lâche vraiment l'affaire car je n'ai pas le temps de faire les recherches nécessaire pour offrir des sources ecclésiastiques. Désolé... (je n'ai vraiment pas le temps, promis).


http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=70
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
yquemener écrit:
Citation
Citation
Bon, je lâche vraiment l'affaire car je n'ai pas le temps de faire les recherches nécessaire pour offrir des sources ecclésiastiques. Désolé...
Je demande le GIEC, voire l'ONU plutôt que des gens qui balancent des chiffres en disant que ça vient d'un de ces deux organismes sans le prouver et en se trompant dans les définitions. J'ai tort ?

Je rappelle que je m'occupe d'une cause qui me demande énormément de temps et je prends les sources les plus accessibles, désolé de ne pas pouvoir faire plus.

D'ailleurs tu demandes des chiffres qui n'existent pas, les seuls chiffres sont ceux des organismes et des collectifs (que tu dénies) qui observent le mouvement des populations, croisés avec les causes possibles (guerre, climat, catastrophe, pauvreté...), ce qui donne des estimations.

Pour le cas du réchauffement il faudrait en plus mesurer avec précision son influence sur les phénomènes climatiques, ce qui n'est pas possible puisque nous n'avons pas assez de recul, croisé avec les estimations des causes possibles de migration...

Trouvé des chiffres est donc compliqué car tout est estimation, supposition, hypothèse, mais rien ne permet de dire que ces estimations soient fausses. N'est ce pas ? Et surtout pas moi qui ne suis pas un expert. Il est donc facile de les contester...

Bref, je ne milite plus pour cette cause depuis Copenhague car, à mon humble avis, c'est peine perdue. Le doute est intéressant seulement quand celui-ci est utilisé raisonnablement. Douter des effets du réchauffement climatique, peu importe les chiffres, alors que la vie de millions de gens et de milliers d'espèces est en jeu, c'est une forme de pseudo-scepticisme négationniste qui m'horripile. C'est pourquoi je préfère zapper :o)

Si certains, dans le doute, préfère relativiser et se construire une bonne conscience, d'autres, tout autant dans le doute, préfèrent agir pour anticiper le pire. Même si c'est supposé inutile pour certains... :o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
C'est ma dernière réponse...

yquemener écrit:
Citation
Encore une fois, tu parles de millions de gens et de milliers d'espèces en jeu. Je te demande pas une estimation précise, je demande juste la raison pour laquelle tu crois qu'il y aura des milliers de morts alors qu'il semble plus probable de parler de milliers de déplacés.

Prouve nous que ce ne sera que quelques milliers... :o)

Je te laisse taper "climate refugees" dans google et tu auras des centaines de sources plus ou moins documentées qui avancent les mêmes chiffres :
http://www.theguardian.com/environment/2009/nov/03/global-warming-climate-refugees
http://ejfoundation.org/media/all/reports
https://mitpress.mit.edu/books/climate-refugees
http://www.mrdf.org.uk/campaigns/climate-refugees
http://wattsupwiththat.com/2013/07/02/the-sixth-first-climate-refugees/
http://in.reset.org/knowledge/environmental-refugees-%E2%80%93-how-climate-change-affects-peoples-lives
+ les vidéos, les PDF...
http://hdr.undp.org/en/reports/global/hdr2007-2008/papers/brown_oli.pdf
http://www.nrc.no/arch/_img/9268480.pdf

La source la plus citée est :
"Environmental refugees in a globally warmed world" de N. Myers
http://www.jstor.org/discover/10.2307/1312319?uid=3738016&uid=2&uid=4&sid=21102736119003
http://cpd.org.au/2010/01/coming-waves-the-new-environmental-refugees/

J’arrête là car je pourrais en mettre toute une page.

Tu es tout seul à contester ces chiffres face à des organisations et des fondations qui en savent largement plus que nous tous ici réuni...
Attention aux chevilles :o)

yquemener écrit:
Citation
Citation
mais rien ne permet de dire que ces estimations soient fausses. N'est ce pas ?
Si, et j'ai donné des arguments : à plein d'endroit, réfugié environnemental est considéré synonyme de réfugié climatique et le document à l'origine de l'estimation de 50 millions de réfugiés est introuvable. Ça ressemble en tous point à une citation commode inventée ou très déformée.

Sauf ton respect, je me fous de ce que tu penses et de tes arguments, tu n'es pas un spécialiste du climat, ton avis vaut autant que le mien, c'est à dire rien. Je ne donne pas mon avis, je donne celui des experts.

yquemener écrit:
Citation
Citation
Pour le cas du réchauffement il faudrait en plus mesurer avec précision son influence sur les phénomènes climatiques, ce qui n'est pas possible puisque nous n'avons pas assez de recul, croisé avec les estimations des causes possibles de migration...
On a donc le droit de dire que ceux qui font du catastrophisme autour de ce thème racontent donc des conneries ? Ou c'est aussi du négationnisme ?

Tu peux le dire, c'est un problème entre toi et ta conscience.

Cette discussion devient pathétique, comme toujours avec ce genre de sujet...

J'espère sincèrement que tu auras raison et que toutes ces catastrophes n'auront pas lieu.


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
lucky écrit:
Citation
Je me rappelle d'un enregistrement de Kroutchev qui disait que même les porcs ne défèquent pas là où ils dorment. J'ai bien peur que l'humanité dans son ensemble soit dans certains cas moins intelligente qu'un seul porc...

Je n'aurais pas osé ce rapprochement, comme quoi j'ai encore de la marge :o)


http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=80
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Pas d'énervement :o)

Nous ne sommes pas d'accord sur ce sujet précis mais je rejoins totalement yquemener sur beaucoup d'autres sujets, et ça n'enlève rien à la qualité de ses interventions en général.

7 octobre.
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Pandora écrit:
Citation
D'ailleurs, nous nous posons bien tous la question de savoir si ce que l'on fait est bien ou mal (vis à vis de l'environnement), certains on fait leur choix de manière... définitive on va dire =), mais cela ne doit pas nous diviser, au contraire, nous devrions apprendre le plus possible les uns des autres pour apprendre à faire des compromis.

C'est un peu comme si on mettait un non-fumeur dans une salle remplie de fumeurs et qu'on lui demandait de subir les conséquences de la cigarette sans autre possibilité... à moins d'un compromis. La question est : un compromis entre quoi et quoi ? Un peu de tolérance en cas de cancer ? :o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Pandora écrit:
Citation
Le droit de fumer chez soit ou dans un lieu réservé pour les fumeurs me semble une bien meilleure idée =)

Je suis d'accord avec toi, il faudrait créer un continent sous bulle où mettre tous les fumeurs, les mangeurs de viandes, les propriétaires de 4x4, les chasseurs, etc... Comme ça ils ne feront plus chier ceux qui aspirent à une vie saine et respectueuse. Et nous on leur foutra la paix.

Voilà un bon compromis :o)


http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=90
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Fenrir écrit:
Citation
Très intéressante remarque mon chère François, je comptais parler de cet "incident" bien fâcheux pour les promoteurs des pro-GIEC...j'avais fait remarquer d'ailleurs dans un précédent post que les interêts des spécialistes du GIEC étaient aussi de trouver des capitaux pour financer leurs études...

Tssss... Ces arguments datent de 2007 et n'ont pas fait le buzz.
http://www.skepticalscience.com/docs/Guide_Skepticism_French.pdf

Je n'en dirais pas plus car on en a beaucoup parlé à l'époque, faut évoluer.


http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=100
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
yquemener écrit:
Citation
Ceci dit, dans mes mauvais jours je me dis qu'on reviendra au cannibalisme bien avant de passer au végétarianisme...

Tu viens de me pourrir la soirée... Merci.

:p


http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=110
11 octobre.
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Vous vous rendez compte de ce que vous dites parfois ?

Vous parlez de l'humain comme s'il faisait parti intégrante de la nature... Mais depuis que l'humain s'est affranchi de la sélection naturelle il ne fait plus partie de cette nature !

L'impact de toutes les espèces sur la nature se résume à leur strict subsistance, ce qui n'est plus vraiment le cas pour l'Homme moderne.
Des espèces disparaissent au détriment d'autres espèces à un rythme naturel alors que l'Homme moderne accélère terriblement ce processus pour un profit immatériel.

Le fait d'être doué d'intelligence nous oblige à être responsable de notre environnement et de protéger un écosystème fragile qui perdure depuis des millions d'années et qui nous a vu évoluer.

Vous vous rendez compte que certains pensent qu'il faut accorder des DROITS à la nature alors qu'elle a toujours eu tous les droits depuis toujours. Qui sommes nous pour décider ça ? Vous remarquerez que ça ne concerne que les civilisations occidentales, pauvres petits privilégiés que nous sommes.
fr.wikipedia.org/wiki/Droits_de_la_nature

Nous n'appartenons plus à la nature mais nous en sommes responsables.

Certains commentaires me laissent sur le cul.


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Si vous souhaitez en savoir plus sur notre empreinte écologique, voici un site spécialisé :
www.footprintnetwork.org/fr/index.php/GFN/

Pour vous amusez vous pouvez faire le calcul de votre propre empreinte écologique :
www.footprintnetwork.org/fr/index.php/GFN/page/calculators/

:o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Facile :o)

Pandora écrit:
Citation
L'homme est parfaitement naturel, il est juste l'espèce dominante sur terre, donc il façonne son environnement pour s'y adapter au détriment d'autres espèces, comme le fait n'importe quelle espèce vivante à une moindre échelle. La différence avec ces autres espèces (et ce qui lui permet probablement d'être dominant) est qu'il en a conscience, et qu'il applique en conséquence certains code de moralité : Ne pas détruire toute la biodiversité, aider d'autres espèces, etc...

Il faut arrêter avec cette notion de dominance...
Encore une fois, ce n'est pas parce qu'on peut détruire son environnement qu'il faut le faire ! Surtout en tentant de sauvegarder d'une main ce qu'on détruit des deux pieds pour se donner bonne conscience. C'est même encore plus terrifiant sachant que nous en sommes conscient, ça fait de nous l'espèce la plus crétine que la Terre ait porté.

Trouve moi une autre espèce aussi stupide que nous avec laquelle nous pourrions nous comparer ? Quelle autre espèce détruit son écosystème au point de mettre sa propre survie en danger ?

J'ai reçu ça sur FB ce soir (drôle de coïncidence), ça illustre bien notre différence de conception :


Pandora écrit:
Citation
Encore ce "rythme naturel". Si un météore tombe sur terre et détruit toute trace de vie, ça se situe ou dans le "rythme naturel" ? Ca sera parfaitement normal ? Si l'homme fait une grosse connerie et détruit la terre, dans ce cas pourquoi ne serait-ce pas parfaitement naturel ? Ce "rythme naturel" fondamental (et à priori qui ne devrait pas être perturbé selon toi) est une personnification de l'environnement, serais-tu déiste ? Je te le demande honnêtement, car si cela tiens de la croyance personnelle j'arrête là, je ne suis pas ici pour faire du prosélytisme =)

Tu compares un événement évitable artificiel avec des événements inévitables naturels...

Faut vraiment pas être très futé pour se tirer une balle dans le pied en se disant que, de toute façon, on mourra un jour. Mais tu résumes parfaitement l'état d'esprit de notre espèce.

Pandora écrit:
Citation
Pourquoi n'essayons nous pas plutôt d'adapter des espèces à notre environnement et de les réinplanter, de créer nous même la biodiversité ? Avec l'avènement des biotechnologies cela serait totalement faisable... La raison opposée est toujours là même : on considérerait que l'homme joue à Dieu, que la nature ne doit pas être violée de la sorte etc... Un raisonnement basé sur la croyance d'une "nature" absolue et ancestrale, née depuis l'aube de l'humanité et toujours profondément ancrée dans nos cerveaux. La nature existe parce que l'homme existe, c'est un concept humain, l'environnement lui, sera là que nous soyons ici ou non, il n'a rien de sacré. Il en va de même pour les "droits de la nature" qui ne veulent strictement rien dire, c'est encore un concept inventé par l'homme. Il y a la physique et le reste...

Ta vision utopique prouve que la biologie n'est pas vraiment ton domaine de prédilection :o)

Il existe pratiquement autant de biotopes que d'espèces... Et toi tu penses qu'on va pouvoir recréer tout ça dans sa salle de bain :p

Question : S'il était possible de contrôler un écosystème, pourquoi ne pas pouvoir maintenir les espèces en voie de disparition ?


Bref... C'est un dialogue de sourd.

Je me demande comment on peut rester là, tranquille, en acceptant une destruction qu'on imagine inéluctable et naturelle.
J'espère sincèrement qu'on disparaîtra rapidement de la surface de la Terre car on ne la mérite pas.
C'était le message
http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=110#40419


12 octobre 2013.
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Je vais répondre à ce que je trouve pertinent.

Pandora écrit:
Citation
Toute espèce, à partir de l'instant ou elle prend le dessus sur les autres, transforme son environnement. Si tu n'es pas capable d'accepter cela je ne peux rien pour toi.

Transforme, oui, la détruit, non. J'en parlerais plus bas mais les rapports biologiques ne se limite pas à une guerre d'élimination... et le rythme naturel n'est pas aussi radical que nous.

Pandora écrit:
Citation
Cela prouve que tu n'as rien compris à ce que je dis. Ce n'est pas une question de hiérarchiser les espèces... D'ailleurs la classification phylogénétique ne le fait pas. C'est un fait que l'homme est l'espèce qui prend le plus de place sur terre, donc à fortiori c'est l'espèce qui verra son environnement prendre le pas sur celui des autres. La différence (allez je me répète encore), est que justement au lieu de se débarrasser purement et simplement des autres espèces pour faire de la place, il cherche tout de même à les conserver car il a un sens moral.

Voilà une bonne parole, la hiérarchie inter-espèce n'est effectivement qu'une conception humaine ! Il existe des interactions biologiques mais pas de "hiérarchie" entre les espèces. Sauf que ça n'a rien à voir avec la classification phylogénétique qui n'est qu'une classification des espèces (appartenances ou taxons) sans la moindre notion relationnelle...

Pandora écrit:
Citation
Citation

Ta vision utopique prouve que la biologie n'est pas vraiment ton domaine de prédilection :o)
Maintenant les insultes, ton argumentation est de mieux en mieux, bravo ! Les personnes qui ne sont pas d'accord avec toi son dans l'erreur. Pardonnez moi mon père j'ai péché, prend la robe et va prêcher la messe =)

Je ne vois pas où est l'insulte... J'avoue ne rien connaitre à beaucoup de sujets et j'en ai pas honte. Etant dans l'éthologie canine j'ai des bonnes bases en biologie (parent de l'éthologie) et je sais combien certains écosystèmes sont complexes. Le nier en imaginant pouvoir sauver le monde en nous croyant capable de les reproduire est la preuve d'une très mauvaise connaissance de ces milieux. Et je le dis en toute cordialité...

Tu remarqueras pour ma part que je ne reviens pas sur toutes tes désobligeances :o)

Je vais prendre l'exemple d'une simple réserve naturelle, comme il en existe des milliers autour du globe, qui possède un biotope unique :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Zwin
Remarquez la liste d'espèces menacées si ce petit espace unique au monde de 158 ha se trouve modifié par l'activité humaine... La plupart disparaîtra purement et simplement par notre faute sans pouvoir y remédier.

Vous comparez trop souvent le rythme naturel de la disparitions des espèces et le rythme actuel qui a été multiplié par 1000 (ou par le chiffre que vous souhaitez si celui-ci vous effraie) en raison de nos activités (destruction des habitats naturels, exploitation, pollution de l'environnement et éventuellement réchauffement climatique). Encore une fois la comparaison entre un événement naturel (incontrôlable) et un événement créé par l'Homme est absolument insensée.


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Salut Rufus.

Rufus écrit:
Citation
Citation
J'espère sincèrement qu'on disparaîtra rapidement de la surface de la Terre car on ne la mérite pas.

En dépit de tout le respect que j'ai pour toi, je trouve que c'est grave de dire cela. Tu souhaites ouvertement la disparition de l'espèce humaine, même Hitler n'avait pas dit un truc pareil et pourtant je ne veux pas vous comparer mais c'est un fait.



S'il ne l'a jamais dit pourquoi faire cette comparaison débile alors ?

Qu'elle est le rapport entre un génocide intra-racial et une vision pessimiste de soi-même ?

Je ne veux pas faire preuve d'égocentrisme, mais s'il y a bien quelqu'un ici qui lutte activement pour notre survie... et si moi je ne fais que souhaiter notre disparition les autres y contribuent activement.

Merci d'être passé Rufus :o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
yquemener écrit:
Citation
Y a-t-il des espèces animales qui perturbent leur écosystème au point de menacer la survie d'individus de leur espèce ? Oui, quasiment toutes. Les animaux et les plantes se reproduisent et se multiplient tant qu'ils le peuvent. Quand est ce que leur population s'arrête de croître ? Quand les morts dépassent les naissances. C'est le processus naturel de régulation de la population. Ce processus naturel est le drame écologique qu'on tente d'éviter.

Encore une fois c'est une vision simpliste des multiples interactions biologiques possibles... La plupart des espèces trouvent un équilibre mutuel car la disparition de l'une peut mettre en péril la survie de l'autre. Il n'y a que nous qui ne comprenons pas ça :o)

Ces interactions ont mis des centaines de milliers d'années à se mettre en place, les dégâts exponentiels liés aux activités humaines ne leur laissent aucune possibilité d'adaptation.

yquemener écrit:
Citation
En tant qu'animal capable de planifier et disposant de techniques de contraception, comprenant dans une certaine mesure les interactions avec l'environnement, on essaie de s'affranchir du processus naturel de régulation de la population qui préfère faire mourir les individus faibles (de préférence des enfants en bas âge) pour réguler l'espèce. Si on n'y arrive pas, ce sera un désastre environnemental, des millions de gens mourront, et ce sera le retour du processus naturel de régulation.

Je suis d'accord avec toi, mais n'est ce pas un peu hors sujet ? Ou c'est moi qui ne comprend pas la relation, désolé :o)

yquemener écrit:
Citation
Citation
J'ai reçu ça sur FB ce soir (drôle de coïncidence), ça illustre bien notre différence de conception :
En effet, séparer hommes et femmes en tant qu'espèce montre qu'on ne conçoit pas la biologie de la même façon :-p

C'est un système pyramidal, une hiérarchie comme beaucoup ici l'imagine et qui représente assez bien la réalité. On ne peut pas dire que la femme soit vraiment l'égal de l'homme... Mais c'est encore un autre débat :o)


yquemener écrit:
Citation
Et un mot sur la Nature. Ce mot est un concept religieux (ou artistique) mais pas un terme scientifique si on en exclut l'humain. L'humain est un animal, il fait partie de l'écosystème. On peut faire une différence entre les processus biologiques et les processus purement humains, mais la biosphère de 2013 comprend des biotopes très artificiels: champs, vignes, fermes et même villes ou routes sont une partie intégrante de la biosphère.

Proposer un "retour à la nature" est un non-sens que ses partisans seraient bien en mal de développer.

Concept religieux ? He ben... Tu es en compétition avec Rufus ? :o)
Idéologie culturelle, oui, sûrement.

Pour quelqu'un comme moi, habitant au pied de La Défense dans une forêt de verre et de béton, le terme "nature" prend tout son sens :o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Wooden Ali écrit:
Citation
Je suis d'accord que les pleurnicheries et les gémissements des bigots de l'écologie sur la nature foncièrement mauvaise de la nature humaine sont difficilement supportables. Ils servent malheureusement de repoussoir à un problème réel et bassement terre-à-terre : "Qu'est-ce que nos enfants boufferont demain ?". Écarter ce problème, c'est dire :"Tout pour moi, tout de suite ... et Inch Allah !".
Amha, une très mauvaise base pour fonder ou préserver une société viable.

Si tout le monde pensait comme toi il n'y aurait pas de gémissements :o)

C'est toujours très égocentrique de se focaliser sur notre seule survie, mais si ça peut aider les autres espèces c'est déjà un bon début.

Je me demande si l'origine de nos divergences n'est pas lié à la relation que nous entretenons avec les autres espèces...


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
]Je vais limiter mes réponses car je prend trop de temps, j'ai même failli oublier de sortir la chienne ce matin :p

yquemener écrit:
Citation
Citation
Je suis d'accord avec toi, mais n'est ce pas un peu hors sujet ? Ou c'est moi qui ne comprend pas la relation, désolé :o)
Tu affirmes qu'on est un animal stupide et tu sembles dire (dis moi si je me trompe et que je te fais un mauvais procès) que l'on ferait mieux de respecter les cycles et les règles de la nature plutôt que de s'en inventer un qui nous convienne mieux. Je fais juste remarquer que le système naturel classique, c'est des centaines de millions de morts évitables par an. Ce que moi je constate c'est qu'on est le seul animal suffisamment intelligent pour tenter de trouver un équilibre qui ne passe pas par un nombre ahurissant de morts.

Encore et toujours les mêmes choses...

La nature est sans pitié, les plus forts mangent les plus faibles, sauf quand dans le milieu naturel les plus forts s'auto-régulent pour ne pas exterminer les plus faibles. Aucun prédateur a décimé une espèce prédatée, aucun... Sauf nous :o)

Citation
Les études de terrain, comme les modélisations ont montré qu'un système prédateur-proie est « autorégulé » (il se stabilise lui même autour d'un équilibre).
Les écologues et les paléontologues ont constaté que dans la Nature, même sur de grandes échelles de temps (millions d'années), les prédateurs sauvages ne semblent pas (ou très exceptionnellement), avoir jamais fait disparaître les populations de leurs proies. Quand la seule prédation semble avoir fait disparaitre une ressource par surexploitation, c'est alors localement, sur des territoires insulaires et/ou très réduits et/ou pauvres en ressources que cela s'est produit). La seule exception connue à ce principe d'équilibre est l'être humain, qui semble s'être, au moins provisoirement, extrait de ce système autostabilisé. Il a pu le faire grâce à ses capacités à utiliser l’agriculture et l'élevage, et en mobilisant de nouvelles ressources (ex : le poisson pêché en haute mer, des produits importés, cultivés au détriment des forêts et zones humides) et surtout en mobilisant des engrais et des ressources fossiles, mais au risque de gravement pâtir de la dégradation planétaire du climat et de l'environnement, et de la disparition de services écosystémiques majeurs, que cela implique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quilibres_pr%C3%A9dateurs-proies

Je peux appuyer ce lien wikipedia par des milliers d'exemples d'autorégulation :
http://www.cen.ulaval.ca/bylot/fr_ecomon-anispec-snowyowl.htm
http://books.google.fr/books?id=PZEK-G4esWoC&pg=PA67&lpg=PA67&dq=autor%C3%A9gulation+pr%C3%A9dateur&source=bl&ots=CFCfIF0lvM&sig=CWbmG0nHF4Hbgwp4B602Tz9syF4&hl=fr&sa=X&ei=Gi1ZUom4B7OM4gS-sYHwCA&sqi=2&ved=0CF8Q6AEwBg#v=onepage&q=autor%C3%A9gulation%20pr%C3%A9dateur&f=false
http://loup.fne.asso.fr/fr/sur-les-traces-des-predateurs/loup/argumentaire.html

Vous comprendrez au passage que les chasseurs ne servent donc à rien... Au cas où certains en doutaient.

Si l'humain fait encore parti de l'écosystème il n'en subit plus les conséquences, et c'est ça le plus gros problème ! Mais ça va bientôt changer, l'équilibre reviendra d'une façon ou d'une autre, comme se fut déjà le cas après chaque extinction :o)


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Pandora écrit:
Citation
Oui j'ai remarqué que tu ne fendais pas trop à répondre à ce qui te dérangeais =) D'ailleurs ça créé beaucoup de non-sens dans ton argumentation. Tu esquive la moitié des questions de manière ridicule.

J'essaye effectivement de ne pas pourrir la discussion, j'espère que tu ne m'en voudras pas :o)

++


http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=130
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Parce que c'est toi je vais répondre succinctement car je dois faire mes courses :o)

Pandora écrit:
Citation
Non, il y a rien qui est détruit. Explique moi comment on détruit de l'environnement. On peut le changer radicalement de telle sorte à ce qu'il ne convienne plus à certaines espèces, mais il ne sera jamais détruit, il correspondra juste à d'autres. C'est juste qu'une fois de plus tu as une conception "idéale" de l'environnement : il faut que ça soit une bien belle forêt avec des petits oiseaux. Pourtant un désert de cailloux reste un environnement tout aussi valable.

Marée noire, déforestation, désertification, exploitation massive... Le changement est plus que radical, en effet. Si pour toi ce n'est pas une destruction, qu'est ce que c'est ?
J'ai été aquariophile pendant quelques années, j'ai été surpris de savoir que certains de mes poissons n'existaient plus dans leur milieu naturel en raison de la pollution. Oui, il existe des environnements totalement détruit, ou modifié radicalement et durablement si tu préfère ce terme :o)

Pandora écrit:
Citation
Le fait qu'il y 'est une hierachie ou non, le fait seul qu'on se pose la question, n'est qu'une conception humaine, c'est un peu ce que je dis depuis le début. Ca n'a rien à voir avec la classification phylogénétique ? Puisque c'est un concept purement humain, à ton avis la classification des espèces n'a rien à voir avec ça ? Tu n'as pas l'impression de rater quelque chose ? Et si il y a une notion relationnelle justement... Le background génétique ?
Je ne vois pas le rapport entre une classification est un système social. Pourquoi ne pas aller droit au but au lieu de me poser des questions, car je ne sais pas quoi te répondre, désolé.

Pandora écrit:
Citation
CF plus haut. Et ensuite je n'ai jamais dis (une fois de plus!) que les écosystèmes étaient simples et que ça serait facile à faire. Ce que je dis, allez une troisième fois, et que l'on pourrait considérer une approche différente qui n'est pas plus utopique que de maintenir le même environnement inviolé sur terre. Par ailleurs, tu t'es bien gardé de répondre à ma question sur comment tu t'y prendrais =) Ce qui suggère que tu as aucune idée sur ce que tu avances.

C'est ton point de vue...  Et m'y prendre pour quoi ? Pour sauvegarder l'environnement ?
C'est beaucoup trop long et complexe pour en parler, même pour moi, mais voici quelques indices :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Naturalit%C3%A9_(environnement)

Pandora écrit:
Citation
Et on peut aussi des milliers d'espèces disparues toutes seules suite aux différentes éruptions volcaniques, virus, ou autres ? On va faire un concours de qui en tue le plus ? A pardon, c'est le "rythme naturel" alors c'est normal. J'aimerais toujours que tu m'explique en détail pourquoi. Et comme le dit Yquemener, chaque espèce vivante conduit à sa propre perte si elle prolifère; c'est l'absurdité de la vie.

C'est Yquemener qui fait ce genre de comparaison... Moi je prend ce que provoque la "nature" en ajoutant le facteur humain qui dest un facteur aggravant. Car même si la nature est sans pitié, elle s'autorégule sans la moindre intervention divine, et encore moins de celle de l'homme.

Pandora écrit:
Citation
Et qu'est-ce que tu en sais, si l'homme n'étais pas apparu, et qu'une autre espèce avait proliféré, serait-ce du "rythme naturel" ? C'est d'un absurde ! Tu refuse d'admettre que ça aurait été le même scénario pour n'importe quel espèce dominante, humain ou pas. Pour ça il faudrait que tu cesse de séparer humain et naturel. Ou alors que tu me prouve que l'homme est une création indépendante de la nature =) En fait que étaye tes propos autrement qu'esquivant les questions qui fâchent.

La dernière extinction massive date d'il y a 65 millions d'années, le genre homo est apparu il y a environ 2.4 millions d'années (200 000 ans pour l'homme moderne). Pendant ce temps des milliers d'espèces ont proliféré sans nous et nous sommes pourtant là :o)

Si je résume, l'homme n'est plus soumis à la sélection naturelle, à la chaîne alimentaire et à l'autorégulation. L'homme ne subit donc plus les aléas de dame nature... Alors qu'avons nous de "naturel" ? On perd même nos poils :o))

Bonne journée.


Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Pandora écrit:
Citation
...

Je t'ai répondu par politesse et tu me renvois un amas de n'importe quoi, ce n'est vraiment pas très sympa. Je ne te répondrais plus sur ce sujet...



http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=140
13 octobre 2013.
Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Je sentais la fin du sujet, je n'avais pas tord...


http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=150

Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités
Abdu écrit:
Citation
Autrement dit, les crises écologiques en tant que telles ne me semblent pas préoccupante, je crains qu'elles ne soient rien à coté des crises induites, des conflits et injustices d'hommes à hommes.

rien de préoccupant...
http://fr.ria.ru/world/20131008/199502569.html

Citation de: Bobby
Re:Comment reconnaître un climatosceptique, en sept contrevérités

Citation de: Simplet
Encore une fois, les incroyants blessent les croyants dans leur crédulité ! Il faut que cela cesse ! La Police de la Pensée doit devenir beaucoup plus efficace contre les hérétiques. Sinon ce sera l'anarchie ! Plus personne ou presque ne croira les meilleures prophéties du GIEC ! Excepté nous, les fidèles des fidèles. Les incroyants font rien qu'à saboter nos plus triomphantes campagnes de propagande, les mieux orchestrées, puis à ridiculiser notre JUSTE guerre de religion ! Il faut les réduire au silence, et plus vite que ça !

Il faut restaurer les tribunaux d'église et les prisons d'église, et en confier les clés au GIEC.

> En France, les mécréants sont condamnés par la loi Gayssot depuis 1990.
> Ainsi, les hérétiques qui n'adhèrent pas au néo-dogme issu du jugement
> de Nuremberg risquent 1 an de taule et 40 000 euros d'amende.

Ah tu as raison !
Louise Langevin nous donnait sa solution :
http://www.aufil.ulaval.ca/articles/haine-ligne-203.html
http://www.etudesfeministes.fss.ulaval.ca/ChaireClaire-Bonenfant/actualites/docs/internet_antifeminisme.pdf
http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=209.0

Louise Langevin exige qu'on pénalise toute critique publique de son règne.

Il n'y a qu'à faire pareil au profit du GIEC : condamner d'au moins un an de taule et d'au moins 40 000 euros d'amende tous les chirurgiens amateurs qui font remarquer publiquement des erreurs fortuites, involontaires et mineures, qu'il faut cacher au public. Vous comprenez, on ne peut quand même pas dire la vérité à la télévision, parce qu'il y a trop de gens qui la regardent...

Il est intolérable que le délit d'opinion ne soit pas plus sévèrement, beaucoup plus sévèrement condamné. Il faut rouvrir des camps en Mongolie Intérieure pour y concentrer les hérétiques et incroyants. D'ailleurs la Watch Tower et Naomi Oreskes l'ont brillamment démontré : tous les incroyants et les témoins gênants sont des malades mentaux, et dangereux avec ça !

Forçons les éditeurs de manuels de sciences de la Terre à réécrire leurs manuels pour les rendre conformes à la Vraie Foi et aux deux cents ans de résidence atmosphérique du dioxyde de carbone tels que prophétisés par Saint Jean-Marc Jancovici sur son Saint Manicore !

Forçons les éditeurs de manuels de physiologie végétale à les réécrire pour les rendre conformes à la Vraie Foi, et démontrer aux étudiants que désormais, le dioxyde de carbone n'est plus la matière première de la photosynthèse. Effacer toutes références aux filières photosynthétiques en C3, C4 et CAM qui ne font rien qu'à qu'embrouiller la foi des fidèles du GIEC. Désormais, nous refondons la science sur des bases toutes nouvelles, terroristically correctes.

Dans un grand Acte de Foi, brûlons les thèses de physiologie forestière, où il y a plein d'analyses gazeuses  qui ne font rien qu'à qu'embrouiller la foi des fidèles du GIEC.

Il faudra penser aussi à brûler le CERN, qui mène de sulfureuses études sur la germination des nuages par les rayons cosmiques, totalement contraires aux Saintes Décrétales du GIEC. Les nuages, ils font rien qu'à obscurcir le ciel clair de la lumineuse Doctrine. Et puis les nuages, c'est rien que de la météo, pas du climat, quoi à la fin ! Il faudra songer à brûler toutes les images satellitaires : elles ont une fâcheuse tendance à laisser voir l'albedo des nuages, et rien n'est plus dangereux pour la crédulité des fidèles qui auraient des connaissances impies en thermique. Et s'il faut brûler des bibliothèques universitaires, n'hésitons pas : le GIEC n'a pas besoin de savants, juste des contribuables.

Dans un solennel Acte de Foi, brûlons tous les exemplaires de l'Histoire des climats depuis l'an Mil, qui ne fait rien qu'à embrouiller la foi des fidèles de la Vraie Foi. Comme Naomi Oreskes l'a brillamment démontré, l'histoire des climats se résume à l'ouragan Katrina, et c'est tout ce que les ouailles ont à savoir.

Naturellement on coupera la langue et l'accès Internet aux hérétiques.  Puis on les brûlera. Cet Acte de Foi amusera les foules, et tous seront frappés de la puissance de l'Isl, heu, du GIEC.

Et Bobby est son prophète.
http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites

Halte-là aussi à la presse d'origine étrangère, qui désobéit souvent, et qui sent le libertinage.
« Modifié: mars 11, 2014, 02:42:52 am par Jacques »
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 763
Re : Désinformation, guerre privée, cabale, délit d'opinion : l'OZ.
« Réponse #4 le: octobre 23, 2013, 11:49:57 pm »
N'oublions pas "Bobby" qui prend les plus affriolantes vedettes du cinéma américain pour des références scientifiques :
http://www.zetetique.fr/index.php/forum/15-science/15526-la-trop-longue-agonie-de-la-qcrosse-de-hockeyq-de-mann?limit=10&start=40#15795

Citation de: Bobby l'immodérateur
Citation de: JC_L
Le zéro CO_2 de Bill Gates :

http://www.lepost.fr/article/2010/09/07/2210793_le-zero-co2-de-bill-gates.html

Pas le temps de résumer, allez lire, c'est savoureux.

C'est beau de critiquer, mais il fait quoi le PapyJako pour l'environnement ? A part polluer le net de ses conneries. Et toi ?

Citation
En remettant eux-mêmes en cause, même partiellement, leur grotesque et indécent mode de vie. Les Barbara Streisand, John Travolta, Leonardo DiCaprio, Madonna, Laurie David et autres "Hollywood eco crusaders" donneraient au monde un signal fort. En effet, à part se rendre en processions d'avions personnels aux sommets banquets climatiques, le seul signal visible donné par ces gens là est l'achat des voitures hybrides qui viennent s'ajouter aux nombreuses limousines et 4x4 qu'ils possèdent déjà.
Faudrait déjà qu'il sache de quoi il parle...

Leonardo DiCaprio :
Ecologie et protection environnementale ça, pour sûr, il s’y connaît ! Dès 1997, le beau gosse avait profité de sa notoriété pour créer la "Leonardo foundation" afin de pousser les peuples à prendre conscience des répercutions de leurs actes sur la Planète, mais aussi pour financer différentes associations et actions "vertes".
10 ans plus tard, sa fondation lui permet de produire et présenter à Cannes The 11th Hour, un documentaire dont il est co-scénariste et voix off. Le but : nous informer des dangers qui pèsent sur l’écosystème et la Planète. Dans la foulée, il crée le site www.11thhouraction.com permettant à chacun de prendre part au mouvement. Dernière initiative, l’acteur s’est associé au célèbre horloger Jaeger LeCoultre pour créer la collection de montres "Time to Care" dont l’intégralité des ventes est reversée à la fondation de l’acteur. Entre 190 000 € et 250 000 € la montre, ça promet...

Et tous les jours ? L’initiateur du green carpet, fidèle à ses convictions, roule dans une voiture écolo -quand il ne grimpe pas sur son vélo- et a choisi d’équiper son toit de panneaux solaires.

Julia Roberts :
Ses engagements : Julia Roberts a rejoint Morgan Freeman et Willie Nelson dans leur lutte contre la pollution en devenant porte-parole de la firme Earth Biofuels, société spécialisée dans la recherche et la conception de carburants alternatifs à Dallas, au Texas. Les énergies bio, c'est son crédo.

Et tous les jours ? L’actrice a décidé de faire tout ce qui est en son pouvoir pour offrir le meilleur à ses 3 enfants. Une chose est sûre, elle n’a pas fait les choses à moitié : elle a investi environ 20 millions de dollars pour équiper sa maison d’une alimentation en énergie solaire. Julia s’arrange pour n’utiliser que des produits recyclés, des couches de ses enfants à l’eau de sa salle de bains. Enfin, c’est au volant d’une voiture hybride que cette maman exemplaire fait ses courses, bio bien sûr ! Mais Julia préfère encore rouler dans une voiture qui fonctionne à l’huile végétale, histoire de pouvoir recycler l'huile de ses frites...

George Clooney :
Ses engagements : C’est vrai qu’entre ses projets ciné, publicitaires, humanitaires et environnementaux, notre George est un peu surbooké ! Et quand il a un choix à faire, ce sont ses engagements écolos qui ont la priorité. En 2007, l’acteur quitte le projet White Jazz (adaptation du roman de James Ellroy, réalisée par Joe Canna Han), pour intégrer le conseil d’administration d’une entreprise énergétique suisse axée sur le développement d’énergies propres. Objectif : réduire les émissions de CO2 des moteurs de voitures et piles à combustible. Un geste très élégant que peu d'acteurs auraient assumé...
Engagé, responsable et néanmoins gentleman le George ! Serait-ce pour garder sa mascotte que le groupe Nespresso s’est, après avoir conçu des capsules de café recyclables, allié au programme "ecollaboration", pour du café de qualité durable ?

Et tous les jours ? Pour circuler en ville, l’acteur s’est offert pour la coquette somme de 108 000 $ la Tango, une tout petite voiture électrique créée en édition limitée par la société britannique Provide. Et pour la frime, comme si cette dernière acquisition ne suffisait pas, un modèle toujours écolo, mais beaucoup plus sport : la Telsa Mootors. Etre écolo et garder son style, c'est donc possible.

Cameron Diaz :
Ses engagements : Après s’être intéressée aux animaux en voie de disparition et avoir produit plusieurs émissions sur la MTV, l’actrice s’est lancée dans la protection de l’environnement. En juillet 2007, elle inaugurait un concours destiné aux citoyens américains : «Comment sauver la planète en 60 secondes chrono». Les candidats devaient présenter un clip (1 min maxi) incitant leurs concitoyens à adopter un comportement plus responsable vis-à-vis de la Planète et de l’environnement. À la clé pour le gagnant, la diffusion de son «mini-métrage» à travers le monde et une voiture hybride ! Dernièrement, Cameron a décidé d'aller plus loin en sillonnant, caméra au poing, les Etats-Unis pour sensibiliser les Américains à la cause écolo.

Et tous les jours ? Les petits gestes de notre quotidien, nos habitudes participent à l’amélioration de notre environnement. Voilà pourquoi la belle blonde ne se déplace plus sans sa "sigg bottle", une bouteille pleine d’eau du robinet. Par ailleurs, elle a également confié à la presse ne pas tirer la chasse d’eau, enfin pas systématiquement, juste quand ça devient nécessaire.

Stella McCartney :
Elle l’a fait : En juin dernier, Stella McCartney lançait la campagne "Meat Free Monday" ou autrement dit le "lundi sans viande". Encore une lubie de végétarien ? Mieux : réduire sa consommation de viande permettrait de lutter contre le réchauffement climatique. En effet, l’élevage de vaches en Grande-Bretagne produirait 8,5 % des émissions de gaz à effets de serre et polluerait bien plus que les gaz de voiture.

Ses engagements : Stella a adapté ses principes écolos à son univers mode. Pour cette militante de la PETA, hors de question d’utiliser cuir, fourrures ou peaux. La créatrice ne travaille qu’à partir de matières 100% naturelles et organiques. Mais elle ne s'arrête pas là et crée en 2007 la gamme Bio Care certifiée écocert : des cosmétiques bio ne contenant ni paraben, ni conservateur, ni silicone et n’ayant jamais été testés sur les animaux. Enfin, pour le plus grand bonheur des fashions écolos, la styliste a imaginé une ligne de lingerie 100% bio-éthique.

Et tous les jours ? La petite entreprise de Stella ne connait ni la crise ni le gâchis. C’est à l'Ecotricity qu'elle chauffe ses boutiques, le papier y est recyclé, les sacs y sont 100% biodégradables. Et jamais à court d'idées, Stella propose à ses e-clientes de compenser les émissions de carbone liées à l’envoie des colis pour 3 $ de plus. La somme est directement reversée à la "Carbon neutral Compagny", qui se charge de rendre neutre le carbone de cette livraison. Difficile de faire mieux.
Etc...

Ils sont peut être loin d'être sans reproche, mais EUX font quelque chose d'utile avec leur pognon.

Et je ne parle pas des sources utilisées :
www.ecogeek.org/content/view/1726
Où l'art d'utiliser des chiffres imaginaires.

Si je résume ce que dit ton gourou PapyJako, les stars qui se touchent la nouille avec leurs milliards sont des personnes respectables, et ceux qui s'engagent dans des causes écologiques c'est de l’indécence... Pauvre type.

Comment peut-on cautionner ce genre d'article qui pu l'hypocrisie à plein nez.

Il va finir par me mettre en colère ce JC_L...
 
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 763
Re : A l'OZ, l'immodérateur Bobby se surpasse :
« Réponse #5 le: novembre 17, 2013, 06:12:04 am »
La suite des raisonnements par insultes, par l'immodérateur qui ne supporte pas l'existence de l'espèce humaine :
http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=150#40971
Citation de: "Bobby"
Il faut arrêter de prendre les experts du GIEC pour des cons, surtout quand on prend Dyson comme exemple. Il a quand même dit que l'augmentation du CO2 n'était pas néfaste car bon pour les plantes... On ne pouvait pas faire une réflexion plus crétine que celle-là.
Citation de: Simplet

Ah sûr sûr sûr, que depuis que l'Intergovernmental Pack of Carbocentrist Crooks règne sur l'ONU, la physiologie des plantes chlorophyliennes a changé du tout au tout.
Avant, c'était comme ça, mais c'était avant :
http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Photosynthese-cours/06-facteurs.htm


Effet de la concentration en CO2 sur la photosynthèse d'algues (chlorelles) pour différentes valeurs d'éclairement (comprises entre 280 et 700 µmoles.m-2.s-1).

On constate qu'on peut doubler à tripler la teneur en CO2 avant qu'apparaissent d'autres facteurs limitants, tels que l'ensoleillement.


Comparaison de la photosynthèse de plantes en C3 et en C4 en fonction de la concentration en CO2 du milieu. Les plantes en C4 présentent un point de compensation très proche du zéro. A la concentration atmosphérique (0,037%), la photosynthèse des plantes en C4 est optimale alors que pour les plantes en C3, la concentration en CO2 est limitante.

Donc sur 98 % des plantes connues, dont tous les arbres, doubler (voire tripler) le CO2 atmosphérique doublera le rendement photosynthétique, à apport hydrique égal. Et conséquemment, les litières puis au bout de peu de générations les horizons B des sols seront bien plus riches, avec une bien meilleure rétention d'eau, et une meilleure régulation des écoulements après précipitations.

Depuis, le Gang Intergouvernemental d'Escrocs carbocentristes a changé tout cela, et ils ont refondé la physiologie végétale sur des bases toutes nouvelles, tels Sganarelle qui plaçait le coeur à droite et le foie à gauche.
« Modifié: mars 11, 2014, 02:26:17 am par Jacques »
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 763
Re : A l'OZ, l'immodérateur Bobby se surpasse :
« Réponse #6 le: janvier 27, 2014, 10:58:00 am »
Citation de:  Bobby de l'OZ
Bobby écrit:
Il faut arrêter de prendre les experts du GIEC pour des cons, surtout quand on prend Dyson comme exemple. Il a quand même dit que l'augmentation du CO2 n'était pas néfaste car bon pour les plantes... On ne pouvait pas faire une réflexion plus crétine que celle-là.
Citation de: Simplet
Chef ! Oui chef !
Il faut interdire l'enseignement de la biologie végétale, et surtout des différents métabolismes chlorophylliens ! Est-ce qu'on trouve des biologistes végétalistes dans le GIEC ! Alors vous voyez bien qu'ils ne servent à rien pour les besoins de notre sainte militance Intergouvernementale !

Zététiquement, forçons les éditeurs de manuels de sciences de la Terre à réécrire leurs manuels pour les rendre conformes à la Vraie Foi Intergouvernementale et aux deux cents ans de résidence atmosphérique du dioxyde de carbone tels que prophétisés par Saint Jean-Marc Jancovici sur son Saint Manicore !

Zététiquement, forçons les éditeurs de manuels de physiologie végétale à les réécrire pour les rendre conformes à la Vraie Foi Intergouvernementale, et démontrer aux étudiants que désormais, le dioxyde de carbone n'est plus la matière première de la photosynthèse. Zététiquement, effacer toutes références aux filières photosynthétiques en C3, C4 et CAM qui ne font rien qu'à qu'embrouiller la Foi Intergouvernementale des fidèles du GIEC.

Dans un grand Acte de Foi, brûlons zététiquement les thèses de physiologie forestière, qui ne font rien qu'à qu'embrouiller la Foi Intergouvernementale des fidèles du GIEC. D'ailleurs ceux qui gaspillent leurs jeunes années à faire toutes ces mesures, ben c'est tous des crétins, puisqu'ils trouvent des teneurs en CO2 variant dans un ratio de un à cinq selon l'heure dans la journée, ce qui est totalement hérétique et mérite le bûcher ! Si on vous dit que la végétation ne peut pas, c'est qu'elle ne peut pas, quoi ! Circulez, y a rien à voir !

Zététiquement, il faudra penser aussi à brûler le CERN, qui mène de sulfureuses études sur la germination des nuages par les rayons cosmiques, totalement contraires aux Saintes Décrétales Intergouvernementales du GIEC. Les nuages, ils font rien qu'à obscurcir le ciel clair de la lumineuse Doctrine. Et puis les nuages, c'est rien que de la météo, pas du climat, quoi à la fin !

Zététiquement, il faudra songer aussi à éradiquer l'enseignement de pédologie des universités. La preuve qu'ils ne servent à rien, c'est qu'il n'y en a aucun dans le Groupement Intergouvernemental de Carbocentristes. Ils peuvent tout au plus semer le trouble dans la Foi des Fidèles. La dynamique des sols et de l'érosion n'est pas prévue aux programmes de prophétisation Intergouvermentale, alors...

Zététiquement, il faut aussi supprimer tout enseignement de physique de l'atmosphère et du rayonnement, qui ne soit sous le strict contrôle Intergouvernemental du GIEC, parce que ces abominables marchands, ils ont rien que des doutes sur nos meilleurs articles de Foi. Ils n'ont pas les mêmes notions de physique, et sont donc hérétiques, tous ces physiciens insoumis.

Il faut aussi brûler zététiquement tous les exemplaires de l'Histoire des climats depuis l'an Mil (d'Emmanuel Leroy-Ladurie). Une vraie historienne comme Naomi Oreskes a démontré qu'il suffit de savoir qu'il y a eu un ouragan Katrina. Tout le restant de l'Histoire est inutile et néfaste à la Foi Intergouvernementale.

D'ailleurs tous ces incroyants forment une véritable secte sur le Net !
D'autant que tout incroyant est en réalité un croyant qui s'ignore.
D'autant que les incroyants sont stipendiés par les pétrolières, ou par les compagnies du charbon, ou par le lobby nucléocrate ! A moins qu'ils ne soient de gros fumeurs.
C'est pour ça qu'il faut zététiquement enfermer tous les incroyants dans les stades, puis dans les mines, afin qu'ils ne contaminent plus les Justes croyants de la Vraie Foi !

Il faut savoir être zététicien, quoi à la fin !


Le seul problème qui restera alors, après éradication physique des incroyants, ce sont les autres intégrismes (dont les islamistes sont les plus connus et médiatisés), qui eux aussi prétendent à la dictature mondiale, qui eux aussi revendiquent d'avoir les bons experts infaillibles. Là il faudra jouer serré. Car eux sont armés, et n'hésitent pas à tirer. Et pas à blanc.
« Modifié: mars 11, 2014, 02:21:21 am par Jacques »
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 763
A l'OZ, les censeurs se surpassent :
« Réponse #7 le: janvier 30, 2014, 06:20:13 am »
Suite de la guerre sainte menée par les immodérateurs carbocentristes Bobby et Jerem :
Avant censure : http://impostures.deontologic.org/ressources/OZ/Comment_reconnaitre_un_climatosceptique_en_sept_contreverites-Forum_zetetique18.htm
Après censure : http://impostures.deontologic.org/ressources/OZ/apres_censure.htm

Dans le message n° 42502, a été censuré:
Citation de: Simplet
Circulez, y a rien à voir !

Zététiquement, il faudra penser aussi à brûler le CERN, qui mène de sulfureuses études sur la germination des nuages par les rayons cosmiques, totalement contraires aux Saintes Décrétales Intergouvernementales du GIEC. Les nuages, ils font rien qu'à obscurcir le ciel clair de la lumineuse Doctrine. Et puis les nuages, c'est rien que de la météo, pas du climat, quoi à la fin !

Zététiquement, il faudra songer aussi à éradiquer l'enseignement de pédologie des universités. La preuve qu'ils ne servent à rien, c'est qu'il n'y en a aucun dans le Groupement Intergouvernemental de Carbocentristes. Ils peuvent tout au plus semer le trouble dans la Foi des Fidèles. La dynamique des sols et de l'érosion n'est pas prévue aux programmes de prophétisation Intergouvermentale, alors...

Zététiquement, il faut aussi supprimer tout enseignement de physique de l'atmosphère et du rayonnement, qui ne soit sous le strict contrôle Intergouvernemental du GIEC, parce que ces abominables marchands, ils ont rien que des doutes sur nos meilleurs articles de Foi. Ils n'ont pas les mêmes notions de physique, et sont donc hérétiques, tous ces physiciens insoumis.

Il faut aussi brûler zététiquement tous les exemplaires de l'Histoire des climats depuis l'an Mil (d'Emmanuel Leroy-Ladurie). Une vraie historienne comme Naomi Oreskes a démontré qu'il suffit de savoir qu'il y a eu un ouragan Katrina. Tout le restant de l'Histoire est inutile et néfaste à la Foi Intergouvernementale.

D'ailleurs tous ces incroyants forment une véritable secte sur le Net !
D'autant que tout incroyant est en réalité un croyant qui s'ignore.
D'autant que les incroyants sont stipendiés par les pétrolières, ou par les compagnies du charbon, ou par le lobby nucléocrate ! A moins qu'ils ne soient de gros fumeurs.
C'est pour ça qu'il faut zététiquement enfermer tous les incroyants dans les stades, puis dans les mines, afin qu'ils ne contaminent plus les Justes croyants de la Vraie Foi !

Il faut savoir être zététicien, quoi à la fin !

A la place, voici le message du censeur Jerem :
Citation de: Jerem

[..............] la suite a été effacée par la modération
si vous avez quelque chose de constructif à dire ou des arguments à proposer, on vous écoute mais bon la longue tirade sarcastique sans arguments, c'est pas très utile.
cordialement,

Jérémy
Et le suivant, n° 42127 a été intégralement effacé :
Citation de: Simplet
Bobby écrit:
Citation de: Bobby
Quand tu auras fini ton "one man show" tu nous exposeras tes arguments.

Te fatigue pas Bobby, ch'uis d'accord avec toi.

En zététique la Foi est dispensée de tout argument. Nul besoin d'argumentaire pour constater que les incroyants, c'est tous des abrutis, tous des crétins, tous des vendus aux cigarettiers, pis au pétrolières, pis aux charbonnières, pis au nucléaire, pis à Monsanto !

Pis tu sais pas le pire. C'est que la fin du monde interviendra en 1874.
Oups, en 1876.
Oups, en 1914.
Oups, en 1918.
Oups, en 1925.
Oups, en 1975.
Enfin, très prochainement, quoi.
Même que les témoins gênants, qui ont cessé de croire, bin c'est tous des malades mentaux !
www.telegraph.co.uk/news/religion/879119...iseased-article.html

Police inquiry over Jehovah's Witness magazine 'mentally diseased' article
An official magazine for Jehovah's Witnesses that described those who leave the church as "mentally diseased" is at the centre of a police inquiry, it has emerged.


9:58AM BST 27 Sep 2011

Detectives are investigating whether the article, published in July’s edition of The Watchtower, is in breach of Britain’s religious hatred laws.

The article, published in the magazine which is distributed by Jehovah's Witnesses across the globe, reportedly warned followers to avoid "false teachers" which it condemned as being "mentally diseased".

"Suppose that a doctor told you to avoid contact with someone who is infected with a contagious, deadly disease," part of the article stated.

"You would know what the doctor means, and you would strictly heed his warning. Well, apostates are 'mentally diseased', and they seek to infect others with their disloyal teachings."

A group of former Witnesses, based in Portsmouth, have made an official complaint to Hampshire Police about the article. Police have launched an investigation.

They are considering whether to complain to the Charity Commission. The Watchtower Bible and Tract Society of Britain, which prints church doctrine in Britain, is a registered charity.

The church is known for handing down harsh punishments to followers who criticise doctrines or raise questions about the faith.

Angus Robertson, a former Witness "elder" from an undisclosed town in Hampshire, who was present at the meeting with police, told The Independent: "The way scripture is being used to bully people must be challenged.

“If a religion was preaching that blacks or gays were mentally diseased there would understandable outrage."

But Rick Fenton, a church spokesman, defended the passages, saying ostracisation was "a personal matter for each individual to decide for himself".

"Any one of Jehovah's Witnesses is free to express their feelings and to ask questions," he said. "If a person changes their mind about Bible-based teachings they once held dear, we recognise their right to leave."

A Hampshire police spokesman was unavailable for comment.




C'est pour ça que les incroyants et les témoins gênants, faut savoir les accuser simultanément de tout et du contraire de tout. Comme ça, parmi tous les coups portés au hasard, il y en aura bien un ou deux qui finiront par tomber juste.
Il faut savoir être zététiciens, quoi à la fin ! Savoir manifester qu'on est l'élite über alles, non mais sans blagues !
« Modifié: mars 11, 2014, 02:23:01 am par Jacques »
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

Naïf

  • Fiables
  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
Re : A l'OZ, les censeurs se surpassent :
« Réponse #8 le: mars 11, 2014, 02:15:58 am »
http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=170#42865
Citation de: Ryuujin
Citation
Est-ce qu'on trouve des biologistes végétalistes dans le GIEC !

Nan, parce que ça n'existe pas.
Par contre, on trouve des écophysiologistes et des physiologistes.


Citation
Il faut interdire l'enseignement de la biologie végétale, et surtout des différents métabolismes chlorophylliens !

Ou alors, il faudrait enseigner tout ça correctement. Ça nous épargnerait les zozo qui s'imaginent qu'ils comprennent ça mieux que les chercheurs du domaine.
Les différents métabolismes sont plutôt hors-sujet là.


Citation
Zététiquement, forçons les éditeurs de manuels de physiologie végétale à les réécrire pour les rendre conformes à la Vraie Foi Intergouvernementale, et démontrer aux étudiants que désormais, le dioxyde de carbone n'est plus la matière première de la photosynthèse.

Visiblement, vous avez de grosses lacunes. Il faut 3 choses pour faire de la photosynthèse. Du CO2, certes, mais aussi de la lumières absorbée et de l'eau.
La ressource qui limite le plus souvent la photosynthèse, c'est la lumière. Ensuite, l'eau. Et très très rarement le CO2.

C'est aussi pour ça que les "thèses forestières" dont vous parlez sans en avoir lu une seule s'accordent pour dire que l'éventuel effet "fertilisation CO2", pour l'instant on ne le voit pas.


Citation
D'ailleurs ceux qui gaspillent leurs jeunes années à faire toutes ces mesures, ben c'est tous des crétins, puisqu'ils trouvent des teneurs en CO2 variant dans un ratio de un à cinq selon l'heure dans la journée, ce qui est totalement hérétique et mérite le bûcher !

Ah bon ? Les teneurs en CO2 varient d'un ratio de 1 à 5 ?
Et puis quoi encore ?
à l'échelle de la journée, en bleu :
newanthropocene.files.wordpress.com/2012...ration-and-flux2.jpg
Et à l'échelle de l'année, en bleu toujours :
newanthropocene.files.wordpress.com/2012...tration-and-flux.jpg
Il est où le ratio de 1 à 5 ? Ça varie entre 365 ppm et 395 ppm.

Pour que l'augmentation de la concentration ait un effet positif sur la photosynthèse, il faut qu'elle soit limitée par le CO2. Problème : sur l'essentiel du globe, elle est limitée par l'eau.

Ne te fatigue pas Ryuujin, de toutes façons on est déjà les maîtres du monde, et les arguties sur les conditions de la photosynthèse ne sont comprises que par une dizaine d'enragés scientifiques, tellement faciles à faire taire, à confiner dans des canaux sans audience. Tu as raison de réécrire la physiologie forestière sur des bases toutes nouvelles : qui serait assez impie pour oser vérifier ?
De toutes façons, nous détenons déjà tous les grands media français, le plus gros des media européens, américains et canadiens, et déjà une grosse part des media du sous-continent indien. Seuls nous échappent la Chine, la Russie, une partie de l'Afrique, une partie de l'Amérique latine.
Nous détenons l'ONU, nous détenons les commissaires européens, c'est nous qui faisons la fiscalité de l'UE, et rien ne nous empêche de subventionner à notre guise la Mafia pour qu'elle installe des champs d'éoliennes là où il n'y a pas de vent. Plus personne n'est de taille à nous demander des comptes, on est les rois. Et puis pas de vent, c'est tout bénéfice : bien moins de soucis de casse ni de frais de maintenance, et la charge sur le réseau est réduite ; une éolienne qui ne tourne pas consomme moins d'énergie réactive, moins de fioul et risque moins de faire tomber le réseau.
Nous sommes déjà les maîtres du monde, et tous nos complices politiques sont tellement compromis jusqu'au dessus des sourcils qu'ils ne peuvent plus du tout faire marche arrière. Maintenant que Michel Barnier a fait rire tous les géologues en soutenant que les tremblements de Terre sont dus au réchauffement climatique, crois-tu qu'il peut reculer ? Il est condamné à la fuite en avant avec nous, à présent, et à nous aider à buter les incroyants jusque dans les chiottes.

A présent que tous les journalistes à nos ordres écrivent que le dioxyde de carbone étouffe la forêt, ils ne peuvent plus reculer. S'ils corrigeaient la doctrine, ils auraient l'air de guignols auprès de leur public ! Le tout est de faire taire tous ceux qui osent objecter. Répression vigilante ! Continuons à buter les incroyants !
« Modifié: mars 11, 2014, 03:45:26 am par Jacques »
Saviez-vous que l'autopsie de la plupart des noyés a révélé la présence de dihydrure d'oxygène dans leurs poumons ?
Signez la pétition pour une planète sans dihydrure d'oxygène !

Naïf

  • Fiables
  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
Re : Re : A l'OZ, les censeurs se surpassent :
« Réponse #9 le: mars 12, 2014, 06:16:16 pm »
http://www.zetetique.fr/index.php/forum/26-critique-des-medias/40231-comment-reconnaitre-un-climatosceptique-en-sept-contreverites?limit=10&start=170#42865
Citation de: Ryuujin

Pour que l'augmentation de la concentration ait un effet positif sur la photosynthèse, il faut qu'elle soit limitée par le CO2. Problème : sur l'essentiel du globe, elle est limitée par l'eau.

Je dirais même plus, ou plutôt non, ce n'est pas moi qui le dis, mais un de nos plus grands chercheurs, Alexandre Magnan :
Citation de: Alexandre Magnan
des rejets dans l’air de ... dioxyde de carbone, qui étoufferont progressivement la forêt.


Dès lors, à présent que la biologie végétale a été refondée sur des bases toutes nouvelles, tout devient clair : c'est parce que l'atmosphère primitive de la Terre était bien trop riche en dioxyde de carbone, que la vie ne s'y est jamais développée. Sans même parler de la vie intelligente...
Saviez-vous que l'autopsie de la plupart des noyés a révélé la présence de dihydrure d'oxygène dans leurs poumons ?
Signez la pétition pour une planète sans dihydrure d'oxygène !

 

Recent

Membres
  • Total des membres: 42
  • Dernier: Naïf
Stats
  • Total des messages: 796
  • Total des sujets: 322
  • En ligne aujourd'hui: 5
  • Record de connexion total: 26
  • (mai 18, 2017, 07:50:37 am)
Membres en ligne
Membres: 0
Invités: 4
Total: 4